au Marrakech Trophy 2005 avec Babette et Laurent

prologue à fond !

Mars 2005 , à Cassis , nous decouvrons que nos amis d'Off Road se sont associés au Marrakech Trophy , ça fait pas mal de temps que nous revions d'aller faire du TTT au Maroc , motre projet initial ayant avorté , nous voilà lancé sur cette course par etape , et le faite que ce soit une course est une motivation supplementaire , car même si on n'a pas le top niveau on adore se mettre minable !

Cette épreuve en est à sa 5eme édition , les promoteurs en sont Sophie de MC Voyages et Pierre Alain de Action Sport Loisirs

un prologue et 4 etapes , 2 en lignes , 1 contre la montre en course de cote et un enduro .

5 jours de course , le pack complet nous faisant rester 7 jours au Maroc (avec possibilité d'adaptation)

11 novembre , apres un embarquement à Marseille ou il a fallu marchander la masse de bagages (suite à une incompréhension avec Royal air Maroc!) nous voila arrivé a Marrakech , l'Hotel initialement prevu a changé pour cause de festival international du film de Marrakech , on se retrouve à 20 mn de la Place Jamaa el Fnaa en navette bus , mais comme vous pouvez le voir c'est pas mal , piscine chauffée , spa ... petit à petit les concurrents arrivent , certain à 5 h du matin en fonction des differents vols .

Le soir avec 3 participants solo , khemia sur la place ... a faire !

12 novembre : matin briefing

19 coureurs a pieds , 45 VTTistes dont 1 TTT , une vingtaine d'accompagnants .On nous presente le programme et l'equipe d'organisation .

puis depart pour Aït Ourir pour le prologue

site de depart et depart du prologue

pour marquer l'evenement il ya egalement une course pour les enfants du village en VTT et à pied .

pour nous il s'agit de 8 tours 1,8km , circuit plat mais avec des franchissements de canaux d'irrigations et nombreuses epingles à cheveux : au bonheur du TTT

et tout sur la plaque

resultat : 28eme place en ayant pris un tour et 4mn40 / le premier (un costaud!)

arrivée !

13 novembre : les choses tres serieuses commencent , etape en ligne de 43 km(+800m) , Aït Ourir à vallée de L'Ourika , le temps est ...variable changeant , apres une liaison en cote de 5 km le depart à lieu en descente tres rapide

depart par la piste de droite , au fond l'Atlas .

apres 16 km de course , alors que nous tenions une position correcte , depassant un groupe de solo dans une descente technique , crevaison ... pas par pincement , les chemins sont bourrés d'épines enormes qui sont utilisées pour faire des barbelés naturels autour des champs !

à l'arriere j'ai un python tubeless usé , pour le demonter il faut des demontes pneus ....et ils sont restés en France !

galère plus crise , nos accompagnants sont passés ,en nous ayant demandé si on avait besoin d'aide , que nous avons decliné persuadés d'avoir tout ce qu'il fallait ... il faudra attendre les premiers attardés pour recupérer 2 demontes pneus : 20 mn perdues et beaucoup de stress ... suivit d'un coup de barre !

puis l'etape a virée au cauchemar , les paysages traversé sont superbes , mais sous la pluie et le froid on en profite pas trop , certaines montées negociées facilement par nos predecesseurs au sec , seront collantes et à pieds par nous et les attardés !

une longue cote durant la première etape

nous ne reprendrons nos bons samaritains qu'à 5 km de l'arrivée dans une descente top pilotage .

descente finale de l'etape

temps final pour nous : 3h38 (1er en 2h16) , 29 eme position , au scratch du soir idem !

après l'arrivée le temps tourne carrément au vinaigre et c'est sous la neige que nous rejoignons la station de l'OukaiMeden , station de ski du Toubkal à 2600 metre pour une nuit a l'hotel Kenzi Louka (4*)

l'arrivée le soir et l'hotel au matin beau temps revenu

la station de l'Oukaimeden telle que nous l'avons vecue

14 novembre : au programme contre la montre en cote , 19 km apres 5 km de liaison , +870 de denivellé une piste hyper roulante , ou collante parfois , à l'ombre , le paradis du rouleur ou du routier egarésur un VTT .

Lionel de OffRoad et Severine sa copine au depart

Là on a vraiment reçu , l'ascencion a un rythme qui nous a parue soutenue (13,5 de moyenne ) ne nous a permis que d'obtenir notre plus mauvaise place de l'epreuve 33 eme le soir nous sommes en 30eme positon au scrtch et je suis deçu ... a avoir voulue gerer toute la montée sans jamais se mettre trop mal on a raté pas mal de place car 5à 6 coureur sont tout proche devant nous ... exercice etonnant et difficile !

site d'arrivée et ouf ,ça va mieux apres

on finit en dejeunant chez l'habitant et retour vers les sommets , à la neige !

 

15 novembre le jour du fun ... Enduro !

pour ceux qui ne savent ce qu'est un enduro TT , simple , c'est un rally !

deux speciales chronométrée en descente et deux liasons . Depart dans la neige de l'oukaimaiden pour 6 km de liason par route (froid!) , puis arrivé au depart de la premiere speciale ,

8 km avec presque 1000 de denivellé negatif / y'a de la joie dans l'air !

enfin pas pour tout le monde car nous constaterons qu' a l'identique de la montée des ecart monstrueux (insoupçonnable !) peuvent se céer en 8 km .

le depart de cette prmière manche est donnée par groupe de Dix en fonction du classement general dans le sens de celui ci .Nous partons en derniere vague !

4 km sur une piste enneigée en faut plat descendant avant d'attaquer la vrai pente . tres vite nous rattrapons avec deux autres solos de notre vague la queue de la vague precedente , doublée dand la neige a plus de '( km devient vite une partie d'equilibre qui nous mettra au sol une fois (en doublant deux concurrentes feminines ) , malgré cela nous attaquons le premier pierrier en

Là y a du gaz et des eboulis , tout en derive !

4 eme position de la vague ,tres vite le troisieme est depassé , puis Lionel Maccaluso notre pote de Canyon event qui sans freins arriere , malgré son immense talent s'est boité serieux (il nous reprendra un peu plus loin!) . Un peu plus loin apres une remontée tres technique ,on attaque la partie descente technique et tres vertigineuse ,au detour d'une zone rocheuse l'ouvreur moto nous demande de mettre pied a terre , "et puis quoi encore !" on depasse 4 à 5 solo a pied nous on avionne , plus loin un mec remonte du fond du ravin ou il a basculé (sans mal !) nous on passe tranquille , au final a l'arrivée au village bien qu'un peu bouchonné sur la fin nous sommes quatrozienne de la speciale !

Imaginer la gueule des solos ... on a mis 20 min au dernier(e) ! et seulement 7 mn derriere Yvarral Villier, pro du teams planet X .14eme de la manche ! respect.

déjeuner chez l'habitant , tajine reconstituant .

deuxieme speciale : paysage totalement different , la liason de 12 km tranquille en groupe avec arret photo rigolade et paysage "trop top" où apres 4 jours d'aventure et une matinée memorable pour tous l'ambiance est fantastique dans le groupe , surement le plus beau moment de bonheur du sejour !

on arrive beaucoup plus bas dans un paysage de chênes vert et terre rouge , la speciale est beaucoup plus engagées au depart et ensuite c'est du pilotage en sous bois .

Le depart a lieu dans l'ordre du classement du matin nous partons donc 14 eme , et d'une minute en 1 mn .

entrée et sortie du devers de depart

on engage sur un sentier sinueux en devers , le depart est deja problematique en TTT car il s'agit d'une profonde ornière en courbe .... jusque là ça va ! le devers devient tres etroit et en surplomb d'un precipice , le sol est tres friable , 300 m a tres grosse difficulté , a la sortie de la zone , willy notre successeur au depart nous a rattrapé , et je le laisse passer ... mais ensuite dans la partie pilotage on va bien plus vite que lui sur un sentier ou le depassement devient tres tres technique

Willy t'a chaud aux fesses !

A force d'attaque et avec Babette qui m'indique " a droite ,à gauche ..." qd elle voit un passage pour doubler , on finis par le depasser dans le sous bois , en coupant hors sentier , a plus de 40 km/h , tres vite on le depose a nouveaux ...

arrivé au fond d'un oued , on suit le cours d'eau a sec , une belle marche se presente , a plus de 45 km je la "Saute " et , je pense qu'on a vraiment decollé tout le TTT , mais a l'atterissage voulant eviter l'arbre dans l'axe , je n'ai pas vu le trou et .... explosade !! la gamelle du siecle en TTT , quelques minutes pour retrouver nos esprits ( merci l'integrale !) , le TTT tourne a droite ... la fourche est tordue ( moto FR deviée au niveau des plongeur en laterale de 1cm entre l'arceau et le T superieur ) , en forçant et devissant tout ce qui peut l'etre on arrive a rendre le TTT a peu pret conduisible ... on finit s'en etre rattraper par le suivant , mais bien sonné ! et tres tres deçus ...

au bilan on est 30 eme de la deuxieme manche , notre collegue Willy finissant 12 eme (il nous remerciera de lui avoir mis une pression d'enfer qui lui a permis de faire de loin la meilleure place du trophé !)

le soir nous avons notre meilleur classement 23eme au Cgen .

le soir je depose la fourche ... impossible de la redresser , 49 km le lendemain , ça va pas etre evidant avec un TTT qui vire a droite !

Bivouac de luxe le soir et fiesta Berbere !

16 Novembre : 49 km Tiferouine Tahanout , derniere manche !

Là outre la gammelle de la veille qui nous a pas mal atteint physiquement ,(merci a Gladys de m'avoir redressé le bassin) la fatigue commence a faire du mal et 49 KM et plus de 1500 de denivellé + ça fait peur .

au depart il est prevu de faire la premiere boucle en groupe mais les premiers au trains , sont deja au dela de ce qu'on est pret a donner , on fera l'étape quasiment seul a notre rythme , rattrapant sur la deuxieme moitié , en descente , les attardés et carbonisés , sur la fin un surcroit d'energie nous permettra de bien reduire les degats , mais on se perdra à l'arrivée dans la ville ,passant la ligne d'arrivée a l'envers !

Etape merveilleuse en paysage , tres dure physiquement et avec aussi du bon pilotage ( les virages a droite !), surtout avec une fourche tordue .

passage de la ligne d'arrivé finale

32 eme a l'etape .... bof , mais tres heureux d'etre arrivé ! puis podium officiel .... 1er tandem au classement (on est seul !) mais surtout premier tandem a faire le Raid (et là certain n'en revienne pas encore !)

usurpation de podium avec les vrais champions !

puis un repos bien merité

Classement réel et final 32eme/454

la fin du sejour à Marrakech avec les concurrents en touriste fut l'occasion de bien conclure l'aventure , sportive et humaine que fut ce superbe Marrakech trophy ....

si c'est a refaire (et si Babette est partante !) l'an prochain nous remettrons ça .....

et Vous ????